Mohamed Aouragh

Accueil » Poèmes » YTTO*

YTTO*

Depuis le célèbre belvédère
De cette belle région austère
S’offre le paysage d’ITO*
Sublime propice au repos
Les touristes viennent l’admirer
Dans les guides il est mentionné…

Tout au fond de ce panorama
Des Douars* isolés perdus
Ou rien ne s’y passe
Seulement ce matin là
Une nouvelle a couru
La belle Hadda* a disparu
Et personne ne l’a revue…

Dans ce hameau lointain
Les médisances vont bon train
Son père ses frères son fiancé
Osent tout pour la retrouver…

Des journées se sont écoulées
Le garde forestier a retrouvé
Très éloigné du chemin
Tout au bord du ravin
Un fagot de bois abandonné
Et le corps de Hadda* dénudé
Elle était morte violentée
Les gendarmes ont bien sûr enquêté
Les recherches n’ont rien révélé…

Depuis l’arrivée de ce drame
Elles partent ensemble les femmes
Dans la montagne ramasser du bois
Elles sont nombreuses cette fois
Très éloignées de leur Douar
Souvent elles reviennent tard…

C’est l’hiver bientôt
La nuit surprend tôt
De retour de la forêt
Tout le long du trajet
Les femmes chargées
Le dos bien arqué
Avancent pressées
A chants et pas cadencés
Derrière elles la jeune YTTO
Sous le poids du lourd fardeau
Ne parvient plus à les rattraper…

Éreintée et blessée
Par une branche cassée
YTTO croise sur son chemin
En ce jour de malchance
Le fils effronté des voisins
Il l’agace lui fait des avances
Entrave son passage piégée
Elle le supplie et crie affolée
L’assaillant tellement déchainé
D’un geste la fait basculer
Assommée sans défense
Elle perd connaissance…

Une fois réveillée
Elle est seule au milieu du pré
Avec au bas ventre une déchirure
Une souffrance une blessure
Sa robe souillée déchirée
Ses dessous entachés
Après un instant paniquée
YTTO se relève hébétée
Rassemble ses affaires éparpillées
Et rejoint les siens effondrée…

Sa famille guette son arrivée
Un rôdeur l’a déjà informée
Sans l’intervention des cousins
Et le rassemblement des voisins
Son père enragé déterminé
Dans un geste insensé
A tenté de l’étrangler…

Quelques jours après
La Hchouma*à éviter
Devant le Caïd et les autorités
Une entente est convenue
Une transaction est conclue
On marie YTTO à son agresseur
Son tortionnaire son violeur …

Chez sa belle famille elle se rend
Et dès le premier jour elle comprend
Qu’elle doit courber l’échine
Servitude son lot de peines
Du lever au coucher
Toutes les tâches et corvées
Lui sont destinées réservées
Sans oublier les gestes injurieux
Les exigences de son mari odieux
Et les sollicitudes répétées
De son beau père renfrogné…

Acariâtre sa belle mère la surveille
Contrôlant le moindre de ses pas
Exécrable sa belle sœur l’assaille
Elles sont toujours là
Même enceinte et fatiguée
Elles ne l’épargnent pas…

Acharnement et diabolique pression
Fulgurante et constante répression
La vie d’YTTO devenue un calvaire
Une torture un enfer sur terre
Épuisée un matin au lever
Anéantie YTTO s’est échappée…

YTTO*: prénom berbère
Hadda*: prénom berbère
YTTO*: Fondation YTTO association marocaine pour l’hébergement et la réhabilitation des femmes victimes de violences.
ITO*: panorama touristique dans le MOYEN-ATLAS.
Douar* : village
Hchouma* : la honte

La Chambre des représentants du Maroc a adopté, à l’unanimité, une proposition de loi portant sur l’abrogation de l’alinéa 2 de l’article475 du code pénal.
Un code qui permet au violeur d’épouser sa victime pour échapper à la prison.
Un combat acharné, qui a été largement médiatise et qui a mobilisé de nombreuses associations, partie civile et ONG, après le suicide d‘AMINA FILALI*.

AMINA FILALI* : pour plus d’info voir l’article dans la rubrique « Articles »sur le site.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Mohamed Aouragh on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :